Au Moyen Age

 

1202, naissance de Serverette appartenant à Guillaume Merle qui le donna le 7 juillet 1202 par une cession fictive au comte Evêque de Mende, Guillaume II de Peyre au moment de son départ en croisade.

Au cours du XIII siècle, les biens de Serverette sont divisés en plusieurs seigneuries. L'Evêque de Mende, coseigneur de Serverette est en même temps suzerain et vassal.

Tout autour du château s'étendaient les remparts, 7 portes et 7 tours dont on peut apercevoir les vestiges.

Le village qui s'appelait la Vachellerie se trouvait alors à St Jean autour de son église romane (1109). Peu à peu pour se protéger les habitants sont venus se grouper autour du château.

De nos jours, sur le site de la Vachellerie, subsistent l'église de St Jean du XII siècle et le cimetière.

C'est un bel édifice roman qui figure sur la liste des monuments historiques et qui fut longtemps l'église paroissiale. L'église St Jean mesure 24 m de long sur 6 m de large.

Son plan se compose d'une nef à étroite voûte en berceau brisé et de trois travées prolongées par une abside à 7 pans dont 5 sont décorés d'arcades et trois abritent une fenêtre romane.

Si les chapelles latérales sont des ajouts, les deux niches de la travée de cœur sont d'origine. A l'extérieur l'abside est arrondie et déroule ses cinq arcades en plein centre.

Un portail roman couvert d'une architrave s'ouvre sur la façade. Le mur de façade soutenu par de puissant contrefort portait autrefois le clocher à peine démolie à la révolution.

Cette église faillit disparaître en 1650, il n'en restait que 4 murs, heureusement cet édifice a été restauré une première fois. Mais de nos jours, fin XXème siècle, elle méritait une autre restauration afin que notre patrimoine historique ne tombe pas dans l'oublie.