XVIIème et XVIIIème siècles

 

 

Comme de nombreux villages et villes, la peste a sévi à Serverette en 1630, faisant en quelques mois une centaine de morts, qu'en fonction de l'urgence on ensevelissait dans les champs et les jardins.

Depuis le Moyen Age, une activité essentielle est pratiquée par de nombreux Serverettois : le métier de tisserand.

On découvre aux détours des rues et des ruelles, les étals des boutiques des tisserands. Des marchés importants avaient lieu à Serverette.

 

Le château est rasé à la fin du XVIIIème siècle. Monsieur de Rouville fit élever la construction que l'on voit aujourd'hui et qui fût le lieu d'habitation des Ursulines (Foyer Sainte Angèle actuellement).

La chapellette fut construite en 1790 à la place d'un oratoire dédié à la Vierge Noire.

La légende veut qu'un habitant trouva cette statue dans son jardin. Elle fut apportée à l'église paroissiale, mais le lendemain on la retrouva à l'endroit d'où on l'avait exhumée. On comprit qu'elle voulait demeurer au lieu où on l'avait trouvée.

On construisit un oratoire en l'honneur de Notre Dame de Serverette.